vendredi 29 mai 2020

Les digrammes -ai- et -oi-

Qu'est-ce qu'un digramme ?  Regardez la vidéo pour le savoir !!



lundi 25 mai 2020

Étoile errante de Le Clézio

Étoile errante est un roman de Jean-Marie Gustave Le Clézio publié en 1992 aux éditions Gallimard.

À l'été 1943, Saint-Martin-Vésubie, village au pied des montagnes proche de la frontière italienne, est occupé par les troupes italiennes et la population surveillée par les carabiniers. C'est là qu'ont été rassemblées des familles juives venues de toute l'Europe, traditionalistes, joailliers rêvant à leur ancienne splendeur, musiciens, ou modestes réfugiés comme la famille d'Esther. Son père était professeur à Nice, et occupe maintenant son temps à des activités clandestines, aidant les maquisards traqués et participant à une filière d'évasion vers Jérusalem. La discrétion est son mot d'ordre, c'est pourquoi Esther est appelée Hélène dans tout le village : les autres doivent ignorer que la famille est juive. Son père l'a surnommée Estrellita, sa petite étoile. La vie est certes un peu amère mais aussi assez douce, sous la surveillance indolente et dénuée d'antisémitisme des carabiniers.



Esther est une jeune adolescente, elle voit s'écouler la vie comme l'eau qui dévale bruyamment les rues du village lors des orages d'été. Deux jeunes garçons arrêtent ses pensées, dont Gasparini.

mardi 21 avril 2020

L'apostrophe


L'apostrophe en français se forme quand des mots courts comme "ce, de, je, le, la, me, ne, que, se, si+il, te" interfèrent avec des mots qui commencent par une voyelle (a-e-i-o-u) ou le -h- muet.

Je aime  => J'aime

Le étudiant => L'étudiant

Le hôtel => L'hôtel

vendredi 10 avril 2020

La mort du petit cheval de Hervé Bazin

La Mort du petit cheval est un roman d’Hervé Bazin, publié en 1950 et qui est la suite de Vipère au poing, publié en 1948

Le livre décrit la lutte du narrateur, Jean Rezeau, pour acquérir l’indépendance vis-à-vis de sa famille et tout particulièrement de sa mère, dite Folcoche, une véritable marâtre.

Jean, le « Brasse-Bouillon » de Vipère au poing, a grandi et vient de passer plusieurs années éloigné de sa mère, la terrible « Folcoche ». Confié à la surveillance d'un parent éloigné, Félicien Ladour, Jean découvre au sein de sa famille l'affection et même l'amour en la personne de la fille aînée, Michelle. 

Hélas, sous prétexte de rébellion quant à ses études et de son goût pour l'indépendance, Folcoche parvient à briser d'éventuelles fiançailles. Jean rompt avec sa famille et enchaîne les emplois laborieux et mal payés, trouvant néanmoins dans cette vie difficile la satisfaction d'être libre de ses actes. 

Il s'éprend d'une jeune femme, Monique Arbin, et découvre avec elle les joies d'une vie conjugale paisible et la promesse d'une paternité heureuse. 

La mort du père de Brasse-Bouillon met au jour les basses manœuvres de Folcoche pour déshériter deux de ses fils au profit du troisième ; grâce aux perspectives de bonheur offertes par son épouse enceinte, Jean finit par renoncer à une fastidieuse bataille judiciaire. 

Lors d'une ultime rencontre autour du premier-né de Jean, Folcoche, narquoise, prophétise à son fils la difficulté d'être parent.

Le cadeau d'Australie (1)

vendredi 1 novembre 2019