Le livre du mois

La Mort du petit cheval est un roman d’Hervé Bazin, publié en 1950 et qui est la suite de Vipère au poing, publié en 1948

Le livre décrit la lutte du narrateur, Jean Rezeau, pour acquérir l’indépendance vis-à-vis de sa famille et tout particulièrement de sa mère, dite Folcoche, une véritable marâtre.

Jean, le « Brasse-Bouillon » de Vipère au poing, a grandi et vient de passer plusieurs années éloigné de sa mère, la terrible « Folcoche ». Confié à la surveillance d'un parent éloigné, Félicien Ladour, Jean découvre au sein de sa famille l'affection et même l'amour en la personne de la fille aînée, Michelle. 
Hélas, sous prétexte de rébellion quant à ses études et de son goût pour l'indépendance, Folcoche parvient à briser d'éventuelles fiançailles. Jean rompt avec sa famille et enchaîne les emplois laborieux et mal payés, trouvant néanmoins dans cette vie difficile la satisfaction d'être libre de ses actes. 
Il s'éprend d'une jeune femme, Monique Arbin, et découvre avec elle les joies d'une vie conjugale paisible et la promesse d'une paternité heureuse. 
La mort du père de Brasse-Bouillon met au jour les basses manœuvres de Folcoche pour déshériter deux de ses fils au profit du troisième ; grâce aux perspectives de bonheur offertes par son épouse enceinte, Jean finit par renoncer à une fastidieuse bataille judiciaire. 
Lors d'une ultime rencontre autour du premier-né de Jean, Folcoche, narquoise, prophétise à son fils la difficulté d'être parent.

3 commentaires:

  1. J'ai lu le roman, j'ai vu le film, j'ai adore! Bravo Fabienne pour ton blog et ta nouvelle page facebook dédiée a l'apprentissage et a l'amour du français! Je te souhaite plein de succès depuis le Mexique. Christel

    RépondreSupprimer
  2. Avez-vous ce livre en PDF svp ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux cliquer "ICI" sur la phrase denière! en suite, lire or télécharger

      Supprimer